Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1421104
DE 
CAIKIUATU 
il t) 
EILNÜ. 
311 
a Hais le poüte: 
se couronne. Par 
 C'est du la uricr que la bcaulü 
Apollon! point de bonheur sans 
lu pensüc. 
a Le joueur de lhitc:  A quoi bon la 110115130? 
suit-on ce que dit le rossignol? on lklcoulc. 
a Et le peintre :  La beautä n"a point (Pimages: 
c'est une image. 
a  La beautb, aftinno le philosophe, Üesl la 
vüritü. 
 C'est le aucunes, saecrie le partisan.  
 Oui! ajoute l'aventurier, une belle Iille un 
nu ; elle tient les des du joueur heureux. 
 0h! fait le marchand, le bonheur ne joue 
il son 
pas, il calcule. 
(pLe moine vient 
tour 
croit, 
Uheurcux 
mes frürcs, la beaulü prie.- 
a Mais tout ä coup:  Dlalüdiclion!  (Yest 
voix du maitre qui vient effrayer les chanteurs : 
hlalädiction! taisez-vous... serrons la voile! 
la 
a Pour le marin, la beaiile, tele (le bois, rit a la 
poupe du vaisseau quand on rentre au port apres 
l'orage. 
a Et, en cet instant, une troupe de joyeux requins 
suivaient dans le sillage et pensaient entre eux :  
Rien n'est beau comme une galere qui va sombrer 
en mer toute pleine de passagers. n 
J'ai dit Voltaire, je me reprends. Un croirait lire
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.