Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1420963
DE 
LA 
CARICATURE 
MODERNE. 
297 
numents qui existent doivent etre attribues aux 
enseignements du Christ. 
(le fut seulement au moyen fige que se dansa le 
grand branle funehrc, en signe de revolte du peu- 
pledTout ce qui etait noble, riche, eleve, heureux 
et beau, le moyen fige le fit entrer dans l'humo- 
ristiquc danse. Ni la pourpre, ni Pctole, ni le 
sceptre, ni la puissance n'echapperent a la ronde. 
Le sinistre ment-trier, diun coup de faux, renver- 
sait trones et empires, beaute et reputation, im- 
placahle pour les heureux de la terre, ricanant 
d'un rire sarcastique lorsqu'il posait la main sur 
quelque riche proie, et se plaisant, dans sa rage 
egalitaire, a apparier les gourmands aux affames, 
les riches aux pauvres,les grandes dames aux tillcs 
de joie, les empereurs aux bucherons. 
Voila certes un symbole clair, dlune gravite si 
attachante que plus d'un artiste fut tente de repre- 
senter la funehre personne qui jouait le role de 
bouffon dans la comedie.  
De nos jours le 
scnlation. 
public est froisse de cette repre- 
Les esprits sont-ils affaiblis qu'ils craignent, 
comme les populations müridionales, l'image de la 
mort? 
La reprcäsentation de la mort est antipathique 51 
nos dähiles tennpüraments, cela ost Gvidcnt. Aussi,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.