Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1420889
DE 
L A 
CARII 
ATUME 
MODERNE. 
cialitb. L'artiste y mettait lu llcur de son lu1ent,pcu 
de prülcnlion, une recherche suflisantc ct poinl 
lrop  des (lütails. Cc fut un heureux 
rlühut. 
Mais quand Grandville collabora aux journaux 
satiriques qui setaient donne pour mission de battre 
en broche la laopularite du roi-citoyen, il fit des des- 
sius democratiques, je llaccorde; comiques, point. 
Ses Processions politiques appartiennent ä l'enfance 
de l'art; il ne manque aux personnages que des 
banderoles explicatives sortant de la bouche. Plu- 
sieurs de ces planches contiennent cent acteurs (li- 
vers; avec le meme systeme, Grandville eut pu en 
dessiner dix mille. l'as de groupes. Des silhouettes 
a la (pieue-leu-letl, pointues et baroques, des per- 
sonnalites haineuses et cruelles, des ombres chi- 
noises sanglantes et compliquees. Double fatigue 
pour l'oeil et la pensee. .  
Un critique qui a vu les dessins originaux (Yapres 
lesquels furent gravees ces compositions, donne idee 
de la pensee penible de Grandville : a On ne sau- 
rait imaginer la peine que lui coulait la moindre 
de ses figures; il y dcpensait un temps incroyable, 
une patience de benedictin. Nous avons vu de lui, 
chez M. llliilipoil, des dessins qu'il avait decou- 
pes soigneusement pour les coller sur une autre 
feuille ou il les corrigeait plus a l'aise, ajoutant 
95
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.