Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1420443
DE 
CARICATURE 
M0 
WRN 
24-5 
dans sa maison et dans son fauteuil, le Spectacle dg 
Henry Monnier. 
Apres le dessert, le caricaturiste conta une scene 
de nuit de la rue Basse-du-Rempzirt, dialogue si- 
nistre entre des tilles et des voleurs, avec un ciel 
(le neige pour denor. Lihote ouvrait de grands yeux, 
s'elonnait (le ne pas trouver un mot il rire dans ces 
conversations nocturnes, et trouvait de telles peintu- 
res d,un effet desastrenx pour la digestion. Le langage 
de tels mistfrrzlbles le thisait frissonner; la lueur (les 
bougies de la table prenait a ses yeux la sourde 
lueur du Peverhere qui (Selairait les acteurs du 
drame de la rue Basse-flu-Rempart, et a cette heure, 
il eüt donne vingt louis a Levassor pour effacer par 
(luelque parodie anglaiseune si lugubre impression. 
Le conteur sarrüta, et ce ne lurent pas des ap- 
plaudissements qui le payerent de son recit, mais 
un silence emhtirrasse que le riche propriütaire 
ifompit par un : Et puis?... 
 Jlai fini, dit le cometlien. 
 Voila bien le reialisme, me dit d'un ton de re- 
proelie le maitre de la maison, comme si moi-meme 
j'avais eu quelque par!" a l'invention sinistre {le la 
seene (le la rue Basse-(lti-Rempart. 
Par la le bourgeois se rapprochait du sentiment 
du poete. Ce dialogue sans prologue et sanseon- 
elusion ne lui semblait pas complet, et. l'endroit. ou 
21.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.