Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1420303
Ä T1" 
M0 
IHCHN 
SÜTC et les embarras de la famille.  aurait 
m-z- des larmes (les (meurs les plus durs. (lotte in_ 
telligeiice ayant conscience de sa (lehilitüe, la ma- 
ladie empreinte sur les traits de l'homme faisaient 
pitio, etje ne peux penser sans emotion aux confi- 
dences du caricaturiste, un soir, dans un endroit. 
ou plus d'une eelelirite passa, altiree par le bruit. 
qui se faisait autour dlune doctrine littüraire qui 
(slle-ineme, je puis le dire, nletait pas sans rapport 
avec une religion   
1 An moment de mettre sous presse on me signale un article 
de ll. Edouard Fournier, publie le 27 aoüt 1859, peu de jours 
apres la mort de Travies. La triste tin du caricaturiste y est de- 
peinte telle quelle : 
a Travies est mort. dit M. lildouard Fournier, dans une mansarde 
du quartierlatin, sur un grallat, n'ayant. pour garde-malade qu'un 
bon professeur d'allemand, son voisin, a qui ses plaintes (etouffee: 
avaient revele son agonie. Cet excellent homme le soigna du mieux 
qu'il put; il couiut allez les amis que Travies put lui nommer, et 
dont beaucoup resteront sourds, ou lwortierent leurs dons il quel- 
ques promesses. Il ne rapporta donc que fort peu de choses de ces 
visites supptiantes; mais le mourant ne s'en apereut pas, l'ami 
nouveau des derniers instants suppleant de sa bourse a ce que 
n'avaient pas- fait les compagnons des jours meilleurs. Travies ne 
fut pas porte a ldtopital qui l'attendait, et il mourut en murmu- 
rant avec le bon protesseur quelques mots de cette lamgtle-alle- 
mande qu'il avait apprise au iJOPCGÜtI. n 
Je pourrais citer d'autres details de l'article d'un ecrivain 
qu'on n'ose questionner vers la (in d'un travail, tant. il est nourri 
(l'excellente eruditiou. L'auteur du Vieuzc-Neuf (E. Dentu, 2 vol. 
in-lS, 4859) donne pour certain que le type du lltayezlx de la 
Restauration existait depuis longtemps. Pour preuve il m'ouvre 
10 Recueil rle Chansons clmzlvirhv (de Coutanges). Paris, M m: XtIlV- o)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.