Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1420182
D 
AHU 
NIODERNE. 
219 
lhmä-c, clil nm (aiü In snulhomnne propre 51 illnslrer 
lu sinislrn ballade L10'l'l1mnns Hum], la Chanson dv 
lu (Jhemise.  
a lltlllllfltl de moeurs faciles et gaies, dit NI. Ihirty, 
detail. sur les lieux memes que 'l'raxfii':s allait. 
eturlier ses types de chiffonniers et de buveurs 
oint-rites. A Monlparnasse, le bal de 1a (iirafe, ren- 
dez-vous des croque-morts en goguette, serappelle 
encore ses eearts, et: le cabaret des Dezix-Eläplifzizts 
lui a fourni plus (l'une fois des types curieux et 
finement, saisis de marchands dihabits, et de la 
race aujourddiui eteinte des coehers de cabriolet. n 
 .le n'ai pas connu ce 'l'ravies faeetieux, le mC-mo 
qui, dit-on, ayant vide plus (Pane bouteille avev 
les croque-morts, se iit rapporter dans une voiture 
des pompes funebres. a Sa muse, a dit un petite 
qui jugeait bien son muvre, est une nymphe de 
faubourg palette et müla1icoliq11e.n Et il peignait 
l'homme ainsi : a Il est le prince du guignon. n 
Sans doute les compositions relatives a Mayeux 
appartiennent au domaine du grotesque, mais ilfejfi 
Pinclination pour le bossu desherite des dons de la 
nature est la preuve d'une ironie concentre-e. 
Dans l'oeuvre de lfravies se voient une plainte, une 
souffrance, une revolle, quiil represente un pauvre 
grelottant de froid,_ une femme abandonnant son 
enfant au coin d'un carrefour, un malade isole dans
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.