Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1420161
DE 
LA 
AÜICATURE 
MODERNE. 
317 
Iiiard, comme Chodrue-Duclos sous la Restau- 
ration, etait une figure pour les Parisiens a qui 
il faut toujours un excentrique, et il importe peu 
que Phomme soit en guenilles pourvu qu'il sache 
les porter. De ce cote, le Chiffonnier philosophe 
avait de l'allure. L'oeil narquois, la bouche rail- 
leuse, sachant, assez de bribes de Virgile pour 
elonner les badauds, lier du portrait de Travies, 
il se promenait avec son crochet et son sac, posant 
un peu, car les Parisiens se disaient: a Voila 
Liard. n Vanito de la famille de celle des come- 
(lions, et dont il devait le doveloppemenl ä Traviizs. 
Renconlrant Phommc parmi les gens du peuple 
que son crayon se plaisait 51 reproduire, le dossi- 
nulcur avait fait muvre, non pas de caricature, mais 
do rüalitü, cc type caraclüristique indiquuntiine 
figure particuliüre 51 la barriäre du Mairie, quar- 
Iicr qui aujourd'hui n'a plus de rapports avec celui 
de 1850. 
(Yetaient alors de vastes terrains lüzitreux, des 
pres d'un vert pelle que tendait quelque maigre 
chevre, des hangars de demolitions bordant les 
sombres boulevards exterieurs qui des la brume 
appelaient le crime. De petites maisons eluir-semees 
au loin attiraient lkeil par leurs murs peints en 
couleurs crues, sur lesquelles se detacliaieni, en gros 
earaeteres des annonces de gibelottes et de vin in 
19
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.