Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1419986
DE 
ARICLATURE 
MODERNE. 
192) 
ebjeclive et une si {grande aptitude i: la grimace, 
qu'il imitait in  la bosse, le front plisse 
d'un bossu, ses grandes pattes si maigres et son 
parler criard et baveux. Tfravies le vit; on etait en- 
core en plein dans lu grande ardeur patriotique de 
Juillet; une idee lumineuse skibatlil dans "son cer- 
veau : Mayeux fut croe, et pondant longtemps le 
turbulent hlayeux parla, cria, perora, gestieula dans 
la memoire du peuple parisienl. n 
Celte explication, puisäze sans (loule s. de bonnes 
sources, parait plausible par certains points, mais 
elle en laisse d'autres dans l'ombre; ilejä les (sty- 
inologistes pourraient demander comment fut forme 
le nom de Jllayeztx, d'une construction si heureuse 
qwliugcne Sue le reprit pour en iloter une dles plus 
touchantes figures de femme du Juif Errunt. Ce 
nom devait exister, car romanciers et peintres 
sont incapables de 011561" un nom si_ bizarre ct si 
voyant. 
Maycux, procüdant du singe, fut condamne aux 
penchants luxuricux. Que de discours seducteilrs 
a-l-il tenus aux femmes sur les trottoirs! (Que de 
rougeurs il a appelees sur les joues des a tendrons ! n 
Combien ce POÜSSOIL a-t-il fait baisser de paupieres 
pour se garer de ses propos croustillants! Pas une 
4 Cl 
Wue 
1. Bnudelaire, Quelques caricaturistes frmlgrnis. 
cnropäenno, octobre 1837,) 
le Preivrnt,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.