Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1419144
DE 
LA 
A111 
ATUIHi 
MODERNE. 
11.3 
llunille, de la saute, la reproduction par le comique 
des laideurs de la civilisation, et, avec une con- 
science politique vibrante, un vif enthousiasme 
pour la liberte. 
Et pourtant, l'homme, comme Mozart composant 
de petites valses pour les editeurs de son temps, 
en fut reduit, dans sa jeunesse, a dessiner des alpha- 
hets pour les enfants! 
Que ne fit-il pas? Les admirateurs de Decamps 
lui devront une interpretation de Plnteirieitr d'un 
rorps de garde turc, et, pour ce meme salon 
de 11854, il lithographia en maitre la Vue rllAvi- 
gnou, (Papres Paul lluel. 
Chose singulicre, autant les dessins politiques 
dont. il a enrichi la C1n'ic(1t1u12 sont traites avec cer- 
titude, autant les premieres scenes de moeurs du 
Churifziari sont timides et maladroites. 
Des lithographies a la plume sur des sujets de 
chasse et de poche t'ont penser aux caricatures 
anglaises. Certaines planches rappellent les trivia- 
lites de Pigal. 
Cependant, si on retranche de l'oeuvre une tren- 
taine de compositions, Daumier fut prompt a trou- 
vor son genio. ll le renforga, Fagrandit, fit plus 
tard de son crayon un instrument fantastique; mais 
il tut. vite prime-sauticr, et. ne s'endormit pas dans 
la quietutlc d'un succes facilement trouve.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.