Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1418958
96 
HISTOIRE 
gros cahiers de musique, des postillons qui font 
claquer leur fouet, (Phorribles singes meles a des 
perroquets, des anes qui braient, des cochons que 
des gamins tirent par la queue, des hommes qui 
raelent de vieux murs avec des tessons de hou" 
teilles, des sonnettes qu'on zigitc (le toutes parts, des 
blasons de metal que des ouvriers demantelent il 
tour de bras, des joueurs de fifres aigus, des gnomes 
qui agitent de grineantes erecelles, des enfants qui 
soufflent dans des trompes de terre, des serpents 
qui sifflent dans de colossales clefs. 
Chaque jour, rle 1855 a 1855, la vignette endia- 
blee mettait en mouvement des pompes rouillees, 
des girouettes agite-es par le souffle Lfliorribles 
inanilragores, des apothicaires pilanl dans un mor- 
tier assourdissant, des tonneliers frappant de leurs 
(louves sur des tonnes sonores, de barbares joueurs 
(l'orgue (le Barbarie, des diables cornus inventant, 
des carillons d'enfer pour troubler le sommeil d'un 
honnete bourgeois qui apparaissait a la ienetre avec 
sa tete en poire.  
Il semble que le terrible carillonneur Philipon, 
en sa qualite de chef (Yorcliestrei, n'ait en pour 
4 La vignette (ai-contre roprüselllc liirouique Philipon bullanl i: 
tour de bras sur la caisse du (Iharivari, et autour de lui son groupe 
dc musiciens ordinaires 2 Julien, Bouquet. Auhvrt. Hkiditeulfj, Dau- 
micr, Desperet, 'l'ravii:s, Ürznndvillc. 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.