Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1418903
ISTOIRE 
DE 
LA 
ARLCATITIÄIG 
MODERNE. 
91 
Constitutionnel alarme : a Le char de llilat est ar- 
rete par le debordemenl do toutes les passions. a) 
Un homme se presenta plus tard qui ne craignit 
pas (Fendosser toutes ces railleries, M. Veron. Un 
connait sa vie : inventeur de la pale Regnaulrl, a 
laquelle il dut une partie de sa fortune, le (lecteur, 
sorte depicurieu bourgeois, joua un role dans les 
Revues du temps, devint (lireclteur de l'0pe,ra, ful 
en relation avec les principaux ecrivains, peintres 
et actrices de Yepoque, et tint table ouverte, se pi- 
quant de fine cuisine. Sa fortune considerable lui 
permit. le role qula du ambilionner plus d'un 
homme : d'avoir un pied dans les coulisses des 
Ihealres, de recevoir la lino fleur des (BCIlVHlHS el 
d'elle au mieux avec les plus jolies filles de Paris. 
Les earicalurisles, sans s'inquietei' de la fortune 
du docteur el de ses relalions, devinerenl l'homme 
qui, pour avoir frequenle des romanciers, devail 
publier plus tard un roman, le directeur de jour- 
nal qui plein dinnocenles chimeres, se ehargeraitt 
de  donner des conseils au prince, n le meme 
qui deviendrait la mouche bourdonnante de l'E1u- 
pire, et que les elecleurs remercieraienl maigre la 
fameuse phrase: Ante-toi, le Constitutionnel t'ai- 
dera.  
M. Veron nleut sans doute pas l'illusion de se 
Croire un Anlinoüs. ll eut (etc vile ilesabuse par
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.