Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1418820
E 
IHSTOIH 
A HHLÄT 1' 1'. 
BERNE. 
R3 
Encore une fois, je reviens a Goya pour essayer 
de rendre ma pensce. Les Cupriciav sont, pour la 
[ilupart, des satires des granils personnages de la 
cour de Charles IV. Au bas sont des lügendes espa- 
gnoles. Ces evenements de 1786, peu interessants, 
n'ont pas laisse de vives traces dans l'histoire; les 
personnages auxquels l'artiste fait allusion, je ne 
les connais pas ; je vois des legendes espagnoles sans 
les comprendre. J'ecris en 1864, et ces eaux-fortes 
ont fait la joie des curieux de la fin du dix-huitieme 
siecle. Comment des actualites, de mediocres ove- 
nements, la silhouette de courtisans dont j'ignore 
le nom, peuvent-ils nfinteresser? Comment ce qui 
fut les chers Caprices de la duchesse d'Albe con- 
serve-t-il aujourd'hui son essence humoristique? 
C'est le propre des hommes de genie que de nous 
intcresser a des transparences (l'ombre, des traits 
spirituels de pointe, un tour particulier du crayon, 
unjeu de lumiere imprevu, un fantastique graphi- 
que qui t'ont que grandeur, force, style, tournure, 
mouvement, comique et caricature vivent (le leur 
propre fonds et n'appartiennent a aucun pays ni 
a aucune civilisation. 
hlalgre certaines ohscurites, tantiquitc nous ap- 
parait tortc et satirique dans 'Sophocle et Aristo- 
phane. Une composition de Iärcughel le Drolc, 
quoique le sens mien echappc, n'en reste pas
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.