Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature moderne
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417599
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1418792
HISTOIRE 
par Mena; il düsirzn faire ma cqnnaissance ; je lui 
rendis donc visilc. Il lui plaisait, in lloccusion, dTtre 
grossier; mais, quand on Tülait autant que lui, il 
devenait fort iraitable. Dans le cours de la conver- 
sation, il voulut. me l'aire un sermon sur Werther, 
el me mettre sur la conscience (l'avoir, par 
ce livre, coiiiluit, les hommes au suicide.  Wer- 
Ilwr, dit-il, est un livre tout a fait. immoral, 
tout a l'ait (lüt11l1tlblt?._- Halte-la! nfecriai-je; si 
vous parlez ainsi contre le pauvre Werllzer, 
quel ton prendrez-vous contre les grands (le 
cette terre, qui, dans une seule expedition, en- 
voient en campagne cent nulle hommes, sur les- 
quels quatrc-vingl. mille se massacrent et stexcitent 
mutuellement au meurtre, a l'incendie et au pil- 
lage ? Apres de pareilles horreurs, vous remerciez 
Dieu et vous chantez un Te Deum ! Et puis, qllllllti 
par vos sermons sur les peines epouvantables (le 
Venter, vous tourmenlez tellement les aines faibles 
de vos paroisses qu'elles en perdent l'esprit et finis- 
sent leur miserable vie dansdes maisons  
ou bien, lorsque, par tant de vos doctrines ortho- 
doxes, insoulenables devant la raison, vous somez 
dans les {unes des ehretiens qui vous ecoutent le 
germe pernicieux du doute, de telle sorte que ces 
aimes, melange. de faiblesse et de force, se perdent 
dans un labyrinthe dont la mort seuleleur ouvre lu
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.