Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1414721
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
49 
vrai; mais ceci est le cote purement materiel de la 
caricature. Si elle grossit seulement quelques de- 
tails a la loupe, comme il est arrive quelquefois de 
nos jours, la caricature devient un monstrueux 
et bete microscope. 
Le caricaturiste doit atteindre et montrer le 
moral a travers le physique. Slil nlest pas emu ou 
indigne en prenant ses crayons, elest un trisle ou- 
vrier qui accomplit un triste metier. 
Un Anglais, dont je regrette de -ne pas savoir le 
nom, a ecrit cette pensee si juste: a Que veulent 
donc dire les lahilosophes qui ont representis l'ironie 
comme une Llegenerescenre de l'aime, comme une 
faiblesse ou une bassesse? La risee que provoque 
Prospect du laid et (le Fiyneble est encore un hmnmagje 
rendu ä la noblesse et ä la beaute. n 
On ne s'entendre jamais sur cette question de la 
representation de la laideur, pas plus. qu'on ne s'en- 
tend sur la realite, pas plus qu'on ne s'entend sur 
la morale dans l'art : mots abstraits qui servent 
merveilleusement aux esprits ennemis de toute 
forme nouvelle, de tout effort, de toute recherche. 
J'en reviens il Pline, dont je cite quelques pas- 
sages relalifs aux peintres et aux sculpteurs voues 
ä la realite 
Nicias sculplait plus volontiers les chiens qug 
les hommes. Cralinus a peint des comddiens ä Alhü- 
nes, dans le Pompion. Eudore s'est fait remarquer
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.