Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1414713
4s HISTOIRE 
lui montrer la laideur. Les artistes qui, suivant 
Aristote, a representent les hommes plus beaux 
que nous ne sommes, n ne peuvent servir de guides 
aux esprits railleurs, a moins que leurs composi- 
tions etherees, se tournant en visions et prenant 
l'ombre pour la forme, ne produisent des reactions 
violentes; mais les artistes dont parlent Aristote et 
Pline n'en etaient encore qu'au begayement , puis- 
que ce dernier cite comme un inventeur le peintre 
Cimon de Cleonee. 
a Cimon inventa les catagraphes, dest-a-dire les 
tetes de profil, et il imagina de varier les visages de 
ses figures, les faisant regarder en arriere, ou en 
haut, ou en bas. ll marqua les articulations des 
membres; ilexprima les veines, et en outre indiqua 
les plis et les sinuosites dans les vetements. n 
Cimon fut un des initiateurs de Part avec Poly- 
gnote, dont il est dit que a le premier il ouvrit la 
bouche des figures, Üt voir les dents, n etc. A cette 
epoque, le pinceau et le ciseau ne pouvaient arriver 
a ces mysticismes outres qu'il a ete donne aux epo- 
ques eivilisees de connaitre, et qui font que le pein- 
tre, oubliant palette et pinceau, croit pouvoir les 
remplacer par le reve et la pensee. 
Donc les caricaturistes derivent des maitres 
exacts, de ceux qui peignent les accidents de la 
peau, les rides, les rugosiles et les verrues. Ils 
exagerent, rendent ridicule et grotesque ce qui etait
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.