Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417491
1120 
TABLE 
ANÄLYTIQUE. 
XVl. 
CHAPYFRE 
Llicuxnm 
DES PYGM 
Comment devrait etre tentee une histoire de la caricature.  La 
lllort des danses macabres.  Le peuple a toujours eu la a langue 
bien pendue.  a Hardiesses revolutiozzrtaires des tous de cour. 
 Fous dans Pantiquite.  Les nains de Roule et dltlexandrie. 
 Nombreuses peintures antiques qui representent des nains- 
 Pygmees combattant contre des grues.  Ilornerc en a parle. 
 Pline essaie de decouvrir l'origine de cette legettde.  Les 
Crispithatnes et les Pygmees.  Ce qu'en disent llomere et 
Aristote -Le commentateur Blaise (le Vigenere.- a Comptes de 
la cigoigne. n -Analogie des traditions populaires du monde an- 
cien et du monde moderne.  Abondance de fresques relatives 
aux Pygmees.  Tableaux du temple de Baechus a Pompei.  
Les Pygmees, (fapres une fresque antique,  Chambre de la Casa 
d? capitelli colorati a Pompe-i. -lIuvnbIe hypothese de l'auteur. 
 Les Pygtnees peints sur des surfaces courbes.  D'en vient 
le nom de Pygmees.  llpigramme du poetc Palladas.  Autre 
du poütellulien.  Encore l'analogie entre le comique ancien et: 
le comique moderne.- Ce qtfetait reellement le peuple Pygmee. 
-Trois epigmmmes de Fhwnoriste Lucilius.  Les Pygmees et les 
perdrix.  Pygmees combattant.  Un commentateur voit des 
singes dans les Pygmees.  Facon de proceder de certains com- 
mentateurs.  Un autre commentateur y retrouve l'origine des 
Chinois.  A quoi ressemble un erudit embarrasse.  Aristotc 
parle, des Pygmees.  Ce que dit Athenee de l'origine de la haine 
que les grues portaient ä ce peuple.  Ifart antique inseparahle 
de la teratologie.  De quelle legende Swiftsest inspire pour le 
chapitre des Lilliputiens.  Philostrate et Gulliver.  Combat 
des Pygmees contre Hercule.  Terres cuites du musee Cam- 
paua.  N'ont-elles pas inspire Gallot.  .      .  164 
CHAPITRE XVII. 
VASES 
ANTIQUES. 
PARODIE DRAMATIQUE . 
La collection Hope de Londres.  Parodie Lie Farriväe cPApollon in 
Delphes.  lfEpople.  Opinions contradictoires de M. Lenor-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.