Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417489
IIIAPITRE XlV 
le que pensait Lucien de Priape.  Parcnte du masque de Prnxpe 
avec la figure de llenri IV.  Priape inal connu un moral.  
Voile leve avec prudence.  Les poüles pastoraux de Pantiquile. 
 Isolement de Priape.  Quiil a etejuge de diverses manieres. 
 Le a bon n Priapc.  Tlieoerite.  Satyrus et Archias.  Les 
offrandes des peclienrs il Priapc.  Un vieux Iseeheur sans foi ni 
loi.  Le jardinier Lamon.  Beaucoup de bruit pour rien.  
L'arme de Priape.  Le dieu n'est pas sans rapport avec Falstaff. 
 Les poetes ne l'ont pas epargne.  Analogies de Priape et de 
liarulienz.  Le symbole priapique.  Que la pudeur n'est pas 
une qualite moderne.  Le poäte Erycius et le Priape impu- 
dique de Lampsaque- Priape entrevu du cote populaire.  
Priape craint d'etre vole et brüle.  Les commentateurs n'a- 
vaient point pris garde il cette figure antique.  Un ouvrage de 
(lfllzmcarvillo.  M. Louis Barre et la faeon dont il envisage 
Prinpe.  Culte tlieopliallirlue.  Le Phallus des buveurs.  
tinide.  Comment il l'eut envisager ce symbole.  Mercure, le 
dieu le plus impudique de POlyxIJpe.  Phallus a tete de chien. 
-Thesesäcesujet....  .   
CHAPITRE 
XV 
EÜT 
PESSE 
Il DE 
LA 
FION 
REPRESENTA". 
Guor mm: 
D'UN 
PÜKILIK 
Curieuse lampe antique.  ELrang-c assemblage de noble et de tri- 
vial.- Lampe de Pouzzoles.- Opinion de M. Lenormant.  
Le polier de la lampe de Pouzzoles. -Cc que dit des symboles 
M. Renan.  Des relations, dans Yantiquitä, des potiers et des 
peintres.  Un potier est presque un artiste.  Le chef-dünuvre. 
 Les artistes de Vanliquild vus sous l'aspect familier.  Mont- 

        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.