Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417472
CHAPITRE 
XII. 
CARICATURE 
DE 
CAHACALLA  
Que les anciens n'avaient pas moins que les modernes l'instinct de 
la plaisanterie.  Caricature de Caracalla du musee d'Avig11on. 
 Stendhal et lll. lllerimäe- Description et opinion de lll. Le- 
normant.  Panem et circenses.  Le peuple liuissait Caracalla, 
llarmee le defendait.  llerodien et Dion Cassius.  Crimes de 
Caracalla.  Les Alexandrins cxcellaient dans la satire et la 
caricature- Ils näipargnerent pas Caracalla.  llorrible ven- 
geance de l'empereur.  Une charge des habitants dnlexantlrie. 
 Garahas et Agrippa roi des Juifs.  Garaealla meurt assassine; 
la caricature devance le juste ehätimenl. de ses crimes.  Ce 
qu'a voulu dire le caricaturiste il la posterite.  Dans l'ami- 
quite, la plume avait plus d'eloquence que le crayon.  TClTlblÜ 
impreealion eontre l'empereur Commode.  La revolle parfois 
sublime.  Les aqua-fortistes anglais. . . .   . .  . 109 
XIII. 
CIIAPITR E 
m: xfAxlzuAL. 
ÜTROITE COUTURE DE LÜIÜMÄIE ET 
L'art suit la marche de la nature.  Reproductions d'animaux par 
les Assyriens.  Centaure, Satyre, faune.  Une peinture de 
Xeuxis: decrite par Lucieu.  Ilome raille les dieux de FEgypte. 
 Personnage a tete de rat.  Rapports entre l'homme et la 
'bete.  Il a estroite couture D de Montaigne.  Opinion dKlris- 
tote sur la matiere.  llomärc emploie l'animal comme terme 
de comparaison avec l'homme.  Les hommes au nez rond, 
ceux a dos etroit, ceux qui ont la tete pointue, les yeux enflam- 
mC-s.  Regarder en taureau.  Aristophane et Esehyle, Platon 
et Sourate.  Singuliere pretention de Polemon et dlidalnantitxs. 
 La frequence dans Aristote de cette affirmation, que l'homme 
et Yanirnal ont de grands rapports, dut avoir quelque influence 
sur les artistes de Fantiquite.  Tout est doute dans ces ma- 
tieres - Mot d'un contemporain de Rabelais . . . .  . 120
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.