Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417340
DE 
LA 
RICATURE 
CA 
ANTIQUE, 
511 
La plus quiailleurs on peut admettre qu'on ait 
honore le dieu Risus, des malades gueris venant 
tous les ans faire un pelerinage a Vichy en me- 
moire des cures merveilleuses obtenues par les 
eaux du pays. 
Sans doute on a trouve ailleurs des figurines du 
dieu Risus : dans lc Lyonnais fut delerre le moule 
d'un buste semblable a ceux de Vichy, moule signe 
ovnvriLivsl. Mais chez les Grecs, les Romains et les 
Gaulois, un commerce semblable a celui de nos 
jours se faisait des figurines en terre cuite. Les mar- 
chands traversaient des pays eloignes pour y Porter 
les arts plastiques des dilferents peuples, comme les 
Italiens transportent sur tous les points dela France 
leurs platres vulgaires. 
Asupposer que les ateliers ceramiques de Mou- 
lins nlaient pas fourni de modeles du dieu Risus, des 
colporteurs se rendaient a Vichy a la saison des 
eaux, certains d'y placer ce dieu jovial qui corres- 
pondait aux sentiments des malades en voie de 
guerison.   
Depuis la publication du livre de M. Tudot, une 
vingtaine de ces petits bustes de bonne humeur 
1 Qu champ Lilry, präs de Itloulins, un moule du dieu Risus pop- 
tant sur Ale piädouche le sigle smwunus, sortit de terre; et si un 
buste du dieu Risus fut däcouvert en Bourgogne, on trouva 6m15 
ment aux portes de Moulins, a Saint-Bonnet, un moule de la Egu- 
rine du mäme dieu.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.