Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417288
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
305 
rendait ä 
animaux. 
merveille 
le pelage 
011 
les 
plumes 
des 
Ces animaux, qu'on suppose de fabrication co- 
rinthienne, semblent les modeles dont se sont in- 
spires les ceramistes gaulois; il ne serait pas impos- 
sible qu'ils aient connu des monuments qui, de la 
Grece passes chez les Romains, et conserves comme 
objets de curiosite, inspirerent peut-etre par leurs 
lignes calmes les artistes italiens, quoique la deca- 
dence de l'art ne slaccommodat pas de la rigidite 
barbare de monuments primitifs. 
Une figurine de singe, la plus curieuse de celles 
qu'il mla ete donne dlexaminer attentivement, fai- 
sait partie du cabinet de M. Eugene Piot, avant sa 
dispersion aux encheres de 1864. L'animal, ac- 
croupi, appuie assez fortement une patte sur son 
ventre et de l'autre se bouche les narines. 
Cette figurine, digne de servir de frontispice il un 
ouvrage sur la stercologie, faitpenser a l'Apokolo- 
kynthose, ou apotheose burlesque du Cesar Claude 
par Sgneque, qui dit: a Apres un son plus bruyant 
omis par l'organe dont il parlait avec le moins de 
peine... n On pourrait encore, pour l'explication 
du geste de ce singe, renvoyer au chapitre De 
la force de l'imagination, de Montaigne, qui, ren- 
dant compte des singulieres a dilatations et com- 
pressions des outils qui servent a descliarger le 
ventre, v cite un passage de Suetone relatif au bi-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.