Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417240
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
5M 
Et d'abord, avant de savoir si les singes gaulois 
appartiennent ä la caricature, je cherche pourquoi 
{T11  x 
a 2  
(bwiksskxäw 
ces animaux furent representes si pleins de calme 
quand leurs membres agiles sont dlhabitude a la 
recherche de quelque objet qui attire leur Curiggitf; 
ou leur gourmandise. 
Les bras appliques le long du corps, ils son, 
blent des penseurs, des etres rellechis qui creu- 
sent un probleme, ce qui va contre la nature 
simiesque. Ces animaux, agites dans la vie, [a 
sculpture gauloise en a fait des beles presque t1- 
mides, embarrassees de leurs bras, n'en sachant que 
faire. 
Lliznmobilite est un des signes de l'art barbare. 
Toute sculpture d'un peuple dont la civilisation 
est dans les langes, a quelque partie du glgbe 
quielle appartienne, offre des exemples de la memo 
simplic-ite de lignes et d'une egale torpeur dans les 
mouvements. 
On voit rarement sur des sculptures primitives, 
des membres alertes, des bras ecartes du corps, des
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.