Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417208
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
291 
craie etait condamne d'avance par son genie. Aris- 
tophane n'ait pas existe que Socrate eüt me con- 
damne par ses concitoyens. 
Sans le cruciiiement, le Christ ne serait pas le 
Christ. 
Tout supplice injuste se change en triomphe dans 
liavenir. 
En quoi Voltaire a-t-il souille la chaste figure de 
Jeanne d'Arc? Qui lit la. Pucelle aujourd'hui? Et 01m- 
que jour ne recueille-t-on pas pieusement les moin- 
dres parchemins relatifs il Jeanne d'Arc? 
 a Si l'ironie disparaissait du monde, elle Gmpop- 
terait le dernier asile, que dis-je? la derniere di- 
gnite du faible et de Popprime. Uindomptable et 
insaisissable ironie, qui enveloppe ct dissout peu a 
peu les dominations les plus superbes, a souvent 
servi les meilleures causes quion puisse defendre 
en ce monde, et l'on a vu des temps malheureux ou 
le sourire diuu honnete homme etait la seule voix 
laisseea la conscience publiquei. n 
Voila qui est mieux parle. 
Enthousiasme est la face de la medaille au revers 
de laquelle est grave : Ironie. 
Mais certains hommes niadmettentle revers quiau 
jour ou, blesses, apres avoir exige pour leurs oeuvres 
1 Prävost-Paradol, Ivouveauzc essais de politique et de lilldrature. 
Michel Ldvy, 18621 vol. in-SO. 
17.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.