Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417162
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
295 
Dans cette peinture le Dieu a des oreilles (l'aine 
(auribus asininis). Tertullien ne dit pas que la tete 
tout entiere soit celle d'un ane, comme dans le graf- 
fzto trouve par le P. Garucci. 
Le Dieu des chretiens a un pied en. sabot (altero 
pede ungulatus). Ce detail n'existe pas non plus 
dans le graffito. 
Enfin il tient un livre (librum gestans), ce qui est 
tout a fait caracteristique, et prouve la variante en- 
tre la peinture satirique et le monument commente 
parle P. Garucci. 
Ainsi se trouvent conlirmees les differentes indi- 
cations donnees sur cet important sujet par les an- 
ciens : Plutarque, 'I'acit;e, MllltltltlS Felix, Apion le 
grammairien, Sixidas, l'historien Democritus, etc. 
L'an passe meme, siil faut en croire un journal, 
des decoilvertes satiriques analogues auraient etc 
faites aPompei : 
a Dans les fouilles actuelles de Pompei, on de- 
couvre en ce moment des vestiges du christianisme. 
Dans le palais de Yedile Pansa, dans la rue de la 
Fortune, on vient de trouver contre les murailles 
une croix cisclee, non encore terminec, avec des in- 
scriptionsinjurieuses et des caricatures a l'adresse 
d'un'Dieu crucitie  n 
Une autre accusation des juifs ct des 
paiens con- 
1 Illonilezzr (les Arts, 
fdvricr 1366.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.