Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1417155
292 
HISTOIRE 
denonciation. Alexamäne perit sans doute, victime 
de la caricature. 
Ce n'est point un fait isole que cette parodie du 
culte des chreticns. Si, gräce au savant jesuite Ga- 
rucei, on a retrouve l'important monument relatif a 
Alexamene, d'au tres de meme nature existerent 
certainement. 
Un texte positif de Tertullien prouve que les ca- 
lomnies ne suffisaient. pas contre le christianisme, 
et que le peuple paien avait besoin (Votre excite 
par des representations plus a sa portee. 
a On vient de faire paraitre dans la ville pro- 
chaine, dit Tertullien, une nouvelle figure de 
notre Dieu. C'est un mercenaire (gladiateur), habile 
a echapper aux betes, qui a propose cette peinture 
avec l'inscription suivante: Li: DIEU-ANE uns cnmä- 
TIENS; il avait des oreilles dltne et un pied en sabot, 
tenait un livre a la main et etait vetu d'une toge. 
Nous n'avons fait que rire du nom et du dessin 1. n 
Cette fois il s'agit d'une peinture (pieturam), et 
non d'un dessin grave sur une muraille. 
4 Ce texte, que le P. Garucci et Pabbä iilartigny ont nägligä, 
est assez important pour qu'il soit citä : a Sed noua jam Deinostri 
in proxima civitate editio publicata est, ex qua quidam frustran- 
dis besliis mercenarius noxius, picluram proposuit cum ejusmodi 
inscriptione: DEUS Cmusruxonun ONOCIIOETES; is erat auribzzs asini- 
nis, ALTERO rama UNGULATÜS, librum gestans, et togaLus. Risimus 
et nomen et formam...  Tertulliani opera, ädition de Rigault. 
Paris, i664,in-fo1io, p. 16.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.