Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1416990
gTt 
HISTOIRE 
pour quelques souvenirs touchants que de legcnnles 
grossiercs l  - 
Les murailles sont le papier des fous, diLun pru- 
verbe frangais, cl; il faut que me proverbe soit vrai, 
ear il existe en espagnol et en allemand: 
Una pared blanca 
Sirvc al loco de carta. 
a Une muraille blanche sert de papier il lctlrc, 
(lit Ylispagnol. 
Narrenhzcnde 
Beschmieren Tisch und Wande. 
a LCS 
mains 
des 
fous 
souillent 
tables 
et 
YÜ Ll- 
ruilles, n dil, PAIIeInand. 
Comme les modernes, les anciens se servaient de 
ce papier des fous ; le stylet que portaient constam- 
ment avec des tablettes de cire les philosophes, les 
poeles, les grammairiens et les enfants s'y pretait 
d'ailleurs. 
Pour celui qui n'avait pas de tablettes de cire sous 
la main, de grands murs s'offraient il tout instant a 
l'instrument pointu. C'est ainsi qula Pompei on 
a retrouve tant d'inscriptions diverses, ou se peu- 
vent suivre la pensee du poete, celle du specta- 
teur frappe au cirque par la vue d'un gladiateur, 
celle du peintre tracant, a l'aide d'un charbon, les 
[u-emieres lignes de son tableau, celle de PamanT
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.