Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1416941
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
271 
 a Une bonne caricature contre Ciceron, Cesar ou 
Marc-Antoine, si le hasard en faisait retrouver une 
dans les fouilles cPHerculanum, nous dirait pour- 
quoi et comment on se moquait alors de ces grands 
personnages; nous retrouverions les emotions con- 
temporaines, nous pourrions nous remettre, si 
j'ose le dire, au niveau des interets, des folies et 
des passions d'autrefois. L'histoire, telle quion 
lecrit ordinairement, n'est pas vivante. Dans la 
caricature, non-seulement elle vit, mais elle a cette 
existence intense, rude et mauvaise que donnent 
les passionsi.  
On n'a dccouvert jusquiici en Italie de caricatures 
ni contre Ciceron, ni contre Cesar, ni contre Marc- 
Antoine. On a retrouve la caricature d'une figure 
bien plus considerable, de la figure de a Celui que 
nulle parole ne peut faire comprendre. n Et comme 
on mesure les palais a l'ombre qu'ils repandent, 
tout homme est juge grand qui traine apres lui des 
legions de negateurs, de gens hostiles, d'esprits bas 
qui se remuent, siattroupcnt, siepaississent ct font 
repoussoir a son genie. 
a Au triomphe de Paul-Emile, les brocardeurs 
qui suivaient ordinairement le char süxppretaientä 
egayer de leurs lazzis la marelle flH COHSUI; mais 
quand apparut, revetu de la pourpre, le vainqueur 
London and Welsoninsler Ilevieuf
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.