Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1416780
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
255 
Le masque de Socrate aceole ä celui de Minerve ne 
serait-il pas un hommage rendu par llartiste ä la 
sagesse du philosophe? 
Uamitie qu'il portait il son disciple Alcibiade 
expliquerait la faveur, qui a ete accordee par les 
graveurs ä Peleve, d'etre rapproche de son maitre 
dans un meme monument. 
Une autre gemme dans laquelle le masque socra- 
tique est adjoint a un assemblage dlanimaux, de 
palmes et de cornes d'abondance est moins saisis- 
sable. (Voir le dessin page 264.) _ 
Ce dauphin portant au bout de sa queue une 
palme, ce coq derriere lequel se dresse une corne 
(l'abondance, forment un melange (Pemblemes de 
guerre et de paix qui se compliquent du masque 
de Socrate place en evidenee par le graveur. Faut-il 
y voir les idees du philosophe sur les avantages de 
la paix apres la guerre? La tete de belier rattachee 
au masque socratique, le lapin que l'artiste a 
groupes si maladroitement, indiqueraient-ils les 
bienfaits de Pagriculture, un rappel a la vie des 
champs? 
Je donne ces indications comme celles qui se 
presentent naturellement a l'esprit. Les pierres gra- 
vees avec une intention de satire s'expliquent plus 
facilement.  
Uapres des masques de thfäätre sans doute, fu- 
rent travailläes finement des corrlaliües et HIÜPBS
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.