Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1416484
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
1225 
servir a quelque detail burlesque. Jupiter, ila tele 
prise entre les laarreaux, subissait certainement les 
malices de son confident, Fechelle etant un moyen 
comique a l'usage des thealres disposant de peu 
de moyens. 
Un vase du Vatican represente une seene qui 
n'est pas sans analogie avec la precedente; quelques 
commentateurs y voient le second acte du drame. 
Jupiter, selon eux, a pose Peehelle contre le 
mur de la maison et va se presenter a la fenetre 
(llAlcmene, lui offrant des pommes, fruit consacre a 
Venus. L'amant tient une bandelette, et lleselavc 
porte un petit seau de bronze et une couronne de 
myrtes, cadeaux amoureux dont il est souvent 
question dans le theatre antique.  
Dans ee second vase, le tnaitre se distingue de 
l'esclave par ses chaussures ; mais les acteurs n'ont 
pas les memes details significatifs dans les deux 
compositions. Jupiter, reconnaissable au modius, 
illercure au pätase et au caducefe lors de la premiere 
seene, ont perdu ces attributs, ce qui donne a 
croire qu'il s'agit ici d'un de ces rendez-VOUS il la 
fcnetre, qu'Athenee cite comme frequcnts. 
La seule analogie est Veehelle qui ne sullit pas a 
faire de l'amoureux un Jupiter. Mercure, la torche 
allumec, nly met. plus, comme dans le premier ta- 
bleau, le mystere de la petite lampe eclairant d'un 
faible rayonnement la fenetre fYAICmÜIIG- 
u.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.