Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1416440
DE 
LA 
CARICATURE 
ANjHQIIE. 
leurs costumes ne le sont pas moins; les quatre 
acteurs portent tous des anaazyrifles, sortes de 
pantalons particuliers aux peuples que les Grecs 
elles Bomainsbafonaient, les traitant de barbares. 
Pourquoi jeter Procruste et Thesee dans les 
jambes de ces grotesques? La reproduction des jeux 
de scenes du theatre comique ne suffisait-elle pas 
aux peintres de cette epoque? Asteas a vu cette 
representation; elle läägaye, il la traduit par le 
pinceau. 
ll y a dans cette peinture d'autres details interes- 
sants: les masques des deux femmes, la couronne 
suspendue au fond de la scene, la petite porte 51 
demi ouverte qui semble appartenir il un theatre de 
marionnettes, la faeon sommaire Cl Ilaive avec la- 
quelle sont traites decors et accessoires 1. Gräce au 
pinceau d'Asteas, on assiste a. la farce pour ainsi 
dire. 
J'ai comballu Popinion d'un savant archeologue; 
ses observations sur Pepoque oü fut executee cette 
pointure doivent elre citees. 
a La forme et l'orthographe des diverses inscri- 
ptions, dit Willingen, ne sont pas trop conformes a 
l'usage de la langue grecque, au moins telle que 
nous la connaissons : on ne doit pas cependant, 
4 Suivant, Millingcn, les feuilles et branches de lierre placdcs au- 
dcssus dc la scäne, indiquent que le thdälre (tait consacrü in Bacchus, 
dont ils sont les attributs.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.