Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1416239
200 
HISTOIRE 
liere, qui assiste 51 une scene eminemment religieuse 
(Pitalique est de moi), cl qu'on a amene par une 
suite d'instructions a comprendre le drame qui se 
joue sous ses yeuxä n 
Est-ce une scene eminemment religieuse que ces 
deux grotesques, poussant en haut d'un escalier 
sur un echafaud le vieux Chiron, a supposer qu'il 
s'agisse du Centaure aveugle, aveuglement dont 
V. Lenormant avoue que les anciens ne parlent pas? 
Une telle interpretation donnee a une action qui 
me parait renfermer plus de burlesque que de 
grave, m'etonne, et je crains que la pensee du sa- 
vant auteur du recueil des Monuments ceramogru- 
phiqzles n'ait ete plus loin que le dessin. M. Lenor- 
mant, a cheval sur le Centaure, galope dans les 
plaines de l'imagination. a Dans la comedie dont 
notre peinture est tiree, on montrait le vieux Cen- 
taure accable par Page, devenu aveugle et rendu, 
en presence des nymphes du Parnasse, a la lumiere, 
a la sante et a lajeunesse par un dieu plus puissant 
et plus habile qu'il ne l'avait jamais etc, n Ainsi 
parle M. Lenormant qui ajoute : a Gelalt une ma- 
niere certainement lngenieuse de representer le renou- 
vellement de l'ancien culte par le nouveau, ce qui 
n'excluent pas une allusion plus generale et plus posi- 
tivement religieuse ä la renovation de la nature par 
' Elite des nzonuments cdranzograplziqzles, 
et de Witte, 4 vol. in-4". Leleux, Paris. 
par MM. 
Lenormant
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.