Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1416223
HISTOIRE 
DE 
IJA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
199 
ügure le Centaure. Deux acteurs places l'un en ar- 
riere de l'autre pour fornler le Centaure s'avancent 
vers le theatre. Ils sont vetus dlanaxyrides et de tu- 
niques courtes, et pourvus chacun dlun long phallus 
en cuir; le Centaure slappuie sur un bäton tortueux. 
Au-dessus de cette scene on voit des montagnes et 
les Nymphes, NY...AI (Nappat), du Parnasse, sans 
doute Latmte et Diane, oubien deux Muses, assises et 
vetues de tuniques et de peplums. Tous ces person- 
nages portent des masques; ceux des acteurs qui 
figurent le Centaure ont la barbe et les cheveux 
blancs. lfEpopte seul, non masque, enveloppe dans 
le tribon et couronne de lauriers, assiste a cette pa- 
rodie dans l'attitude de la contemplation et du re- 
cueillement. n 
Quoique d'autres ärudits, Panoflaa et 1e profes- 
seur Chr. Walz aient fait des recherches sur cette 
parodie, rien n,est venu Peclflifcir- 
Noms ä retablir, symboles ä penetrcr cntrainent 
souvent Parcheologue dans des voies detournees ou 
le curieux craint de s'aventurer. 
a Le sens profond, cache sous les figures grima- 
gantes de la comedie, ajoute M. Lenormant, expli- 
que la prescnce du personnage dans lequel nous 
avons reconnu un initie en ätat (Fäpoptisme (l'itali- 
que est de M. Lenormant). Ce n,est pas seulement, 
comme M. Gerhard l'a pense, la personnification du 
public, c'est un spectateur d'une nature particu-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.