Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1416083
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
185 
lls montent il cheval sur des perdrix, et partent 
en courses insensees a travers les airs a la pour- 
suite des grues qui ravagent leurs recoltes 1. 
Je n'ai malheureusement pas retrouve de pein- 
tures de ces fictions. Trop souvent les peintres 
flllereulanum se sont complu a des grossieretes 
qulil est difficile au crayon de rendre. Ces petits 
hommes contrefaits, qui passaient de longues jour- 
nees sur le Nil, commettaient dans leurs barques de 
basses obscenites qui ne sont pas relevecs par la 
beaute des formes. 
Cependant la peinture a montre quelquefois les 
Pygmees adorant les dieux et occupes 51 eelebrer 
des fetes religieuses dans les temples. 
Il est fächeux qulune fresque dlllerculanum se 
Cletacha lors de la trouxfaille, car on perdit ainsi les 
details d'un repas de Pygmees, et, dans le fond, la 
Pepresentation d'un sacriüce ä l'autel. 
LBS ruines dlllereulanum fournissent de nom- 
hFeUX motifs relatifs ä la vie agricole de ce peuple 
de myrmidons. 
Les appartements etaient souvent ornes de frises 
dans lesquelles il ne faut pas chercher d'intentions 
1 a On doit considärer comme une fable ce que dit Basilis. au rap- 
ggrt düttliänäe, que les Pygmäes faisaient tirer leuis chariots par 
ho: Perdrix. Onäsicrite, plus sensä, assure au contraire, selon Sir?- 
1 (lue ces peuples donnaient ägalement la chasse aux perdrix 
e? aux 811195, qui venaient consommer leurs grains, en quoi il n'y a 
Plen cfincroyable. v (Abbä Banier, däjä citä.)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.