Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1416072
181 
HISTOIRE 
grec, qui rappelle Henri Heine, se querellant avec 
les lettres de son temps. Lucilius a laisse une 
vingtaine dlepigrammes sur les petits hommes ses 
contemporains, et je prends au hasard trois de ces 
fantaisies dans PAnthOIOgie : 
a Sur une tige de ble, ayant fiche une pointe et 
s'etant attache au cou un cheveu, le petit Stratonice 
s'estpendu. Qu'arriva-t-il? Il n'est pas tombe a terre 
entraine par son poids; mais au-dessus de sa po- 
tence, bien qulil n'y ait pas de vent, son corps 
s'enleve et voltige. n 
Epigramme qui fait penser a Toin Pouce. 
a Un leger coup de vent emporte dans les airs 
Cherimon, moins lourd qu'un fetu de paille, et il y 
serait encore le jouet des zephyrs si une toile d'a- 
raignee ne l'eut arrete ct pris. La, etendu sur le dos, 
il fut ballottc cinq jours et cinq nuits, et ce n'est 
qu'au sixieme jour qulil parvint 51 descendre le long 
dlun fil de cette toile. n 
Un autre caprice du meme poüte semble un cro- 
quis ä l'eau-forte : 
a Minestrate, E1 cheval sur une fourmi comme sur 
un elephant, est tombe soudainement ä 1a renverse, 
et est reste ätendu sur le dos. Une ruade de la fourmi 
lui a donnä le coup de la 1nort..., n etc. 
Fantaisies humoristiques proches parentes de 
celles que nous a transmises Euslathe sur les Pyg- 
mäes.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.