Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415902
DE 
L A 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
pour porter aux Pygmäes le carnage et la mort. 
Ilabitantes de l'air, elles livrent ä des lm1nai1zs de 
cruels combats. n 
Ilotnere croyait a l'existence de Pygmees, ainsi 
que beaucoup d'autres grands esprits de l'anti- 
quite; cette croyance se repandit tellement chez 
les Romains, qu'il etait peu de maisons particulieres 
et meme de temples qui ne fussent decores de pein- 
tures de nains combattant contre les grues. 
Les grues n'ont jamais passe pour de vaillants 
oiseaux. Leurs adversaires ctaient donc de pau- 
vres et faibles petits myrmidons a qui il fallait 
tout un attirail de defense : boucliers, cuirasses, 
casques et lances pour combattre d'innocents ani- 
maux. Quelle joie pour un Pygmee que d'emporter 
triomphalement le corps d'une lourde grue! Ilerculc 
combattant contre les oiseaux stymphalides nkätait. 
pas plus glorieux. 
Pline lit de nombreuses recherches pour de- 
COUVFlP l'origine des Pygmees; il en trouve en 
Thrace, en Asie, aux Indes. Suivant lui, c'elaient 
des nains lahoureurs aux environs du Nil, qui 
avaient declare une guerre ä outrance aux grues 
mangeant leurs semailles, et, par la, amenant la 
faminet. 
1 Dans sa Dissertation sur les Pygmdes (tome V des Mdmoires de 
Mcaddmie des belIes-Irllres), Vahbä Banier diL ; a Ce qu'il y a de 
particulier dans cette fable, c'est que les historiens en parlent
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.