Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415899
100 
HISTOIRE 
de naines, de morions, de muets Ineles aux panto- 
mimes; et saint Jean Chrysostome dit que de son 
temps la coutume etait de se divertir ä la vue de 
ces monstruosites de la nature. 
Dans le Traite du Subliwne, Longin raconte qulon 
enfermait des enfants dans des coffres pour les 
empecher de croitre. Il en fut longtemps ainsi en 
Chine; meme la fabrication des nains s'y faisait 
encore recemmcnt, et j'eus le plaisir de causer 
avec un de ces monstres artificiellement obtenus, 
qui dirigeait, il y a quelques annees, une troupe de 
clowns chinois en representation au theatre de la 
Porte-Saint-Martin.  
Les peintures antiques, (Tapres les nains, prütent 
ä de nombreux commentaires, non parce que les 
renseignements manquent, ils abondent au con- 
traire; mais les nains se rattachent autant aux 
croyances populaires qu'i1 la satire. J'essayerai de 
dämülcr de mon mieux un ächeveau de notes com- 
pliquees, et si les lecteurs n'y voient pas trop les 
noeuds, l'auteur sera paye de sa peine. 
Le premier, Homere en a parle : 
a Lorsque, a la voix de leurs chefs, ils se sont 
ranges en bataille, les Troyens s'avancent et jettent 
une haute clameur, melee de cris aigus, comme 
ceux des oiseaux sauvages. Tel s'elevejusqu'au ciel 
le cri rauque des grues, qui, fuyant les frimas et les 
grandes pluies de Phiver, volent sur le rapide Ocean
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.