Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1414143
DE 
LA 
PREMIER?) 
E1 
IITION. 
XV 
a Voici, disait. Wieland, une assertion qui 
paraitra une lieresie a certaines gens, cal", 
depuis que Winckelmanii donne le ton chez 
nous, et qu'il a tant eerit sur le Beau ideal, 
et sur l'Art chez les Grecs, et sur les Lois eter- 
nelles du Beau qu'on remarquait dans toutes 
leurs ceuvres, beaucoup de gens ont concu 
une Fausse idee de Part de la peinture chez les 
Grecs, et ne sauraient s'imaginer que, depuis 
le temps (le Cimabue et de van Eyck, il n'a pas 
existe dans l'eeole moderne un seul maitre 
de quelque reputation qui n'ait eu son pareil 
dans l'ancienne Greee. Cependant, comme je 
l'annonce, elle eut meme ses grotesques. n 
[lil Vlfielzind, s'appuient sur les textes de 
Pline, montrait que Fanliqnite avait eu des 
peintres (le moeurs, des paysagistes, des pein- 
lres (le nature morte et des peintres de {gro- 
tesques. Dans la Polfitfiqtaie dlAristote, le mot 
Zaipoug ne pouvait, suivant WieIaIId, 
dnil: que par le mol, curriratewrv. 
Tra-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.