Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415740
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
151 
comme aussi la fantaisie fit que le dieu Phallus fut 
21010115 jUSqLVä table par les buveurs. On a trouve 
des vases obseenes appeles drillopotw. Quand ces 
vases etaient en verre, ils etaient dits phallovitroboli 
ou phalloveretroboli (verres a boire ayant forme de 
phallus). _ 
Juvenal dit: a Vitreo bibit ille P1'iapo, n et il 
ajoute : a Vitreipenes quas appellant drillogvotas. n 
Ces vases representaient des nains grotesques, 
avec un phallus enorme depassant la ehlamyde, et 
par lequel on buvait. ' 
Dans le Traite des Amours, attribue a Lueien, on 
a la preuve que quelques-unes de ces represen- 
tations avaient un caractere comique : 
a Nous resolümes de relacher au port de Cnide, 
pour y voir le temple et la fameuse statue de 
Venus, ouvrage du a Pelegant ciseau de Praxitele. 
Nous fumes doucement pousses vers la terre par un 
calme delicieux que tit naitre, je crois, la deesse 
qui dirigeait notre navire. Je laisse a mes com- 
Pägnons le soin des preparatifs ordinaires, et, pre- 
nant de chaque main notre couple amoureux, je 
fais le tour de Cnide, en riant de tout mon coeur 
des figures lascives de terre cuite, quiil OSt naturel 
de rencontrer dans la ville de Venus. v 
Giesl- PÜÜHIÜOi, s'il est permis de regarder quel- 
ques-uns de ces monuments phalliques comme des 
amuleltfls, CIWOH suspendait dans les temples et
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.