Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415727
ne LA CARICATURE ANTIQUE 149 
celles qu'il a manquees. Le bavard! Amants du 
village, ne vous y fiez pas; ce tronc de bois ver- 
moulu voit tout et dira tout. Dans ses revelations 
facetieuses il pousse la plaisanterie jusqu'au calem- 
hour; pedant, il disserte etymologie; erudit, il 
entrelarde de grec ses distiques latins. Ici il se 
plaint; le jardin est si pauvrel les voleurs, ne trou- 
vant plus rien a prendre, emporteront le Priape 
lui-meme. Puis il reeoit les doux voeux de Tibulle : 
le voila tout pastoral et plein d'innocence, toutes 
fleurs confites dans du miel! Et de nouveau voici 
qu'il s'emporte, il devient furieux, il menace; son 
arme est la massue d'Hercule, il va frapper tout 
il l'heure... a l'aide du bras du fermier.  ll est 
Colere, il est lascif, gourmand, vantard et poltron. 
Quoi de plus? Il est meme un peu fripon, ce zele 
protecteur des jardins : il permet d'y voler quand 
on lui paye tribut, ou du moins il conseille d'aller 
prendre chez le voisin: a Il est riche, celui-la, 
voici le chemin, tournez ü gauche, au 110W 616171116?- D 
a Le drole de corps! L'excellent type a placer 
il cote de Püzlstaff, de Polichirtelle et de Sancho! 
Aucun critique n'avait signale cette creation du ge- 
nle min, et l'on croit comprendre Plaute' l v 
Falstaff, Polichinelle, Sancho sont COLISiHS (10 
Pfiüpe, il est vrai; mais c'est dans l'0rient qu'il 
11v 
Barrd, 
Heroulanuvn et Poznpdi. Didvl, 
8 vol
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.