Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415650
142 
HISTOIRE 
a 0 PÜRPC, qui te plais sur les roches polies d'une 
ile ou sur les apres recifs du rivage, le vieux pecheur 
Paris t'a consacre ce homard, qu'il a pris avec ses 
meilleures lignes. Apres en avoir place la chair 
cuite sous ses dents usees par Page, il t'a offert, dieu 
propice, l'enveloppe du cruslace. Ne lui donne pas 
beaucoup en echange, o Priapel que ses filets heu- 
reux lui procurent les moyens d'apaiser son esto- 
mac qui crie la faim. a  
Jladmirc le raisonnement du vieux pecheur : il a 
pris un homard (lvec ses meilleures lignes. Priape 
se leche deja les lovres de goutcr a ce beau pois- 
son. Le pecheur a des (lents usäes par l'elfe. Priape 
en sourit. L'estomac du vieillard est debjle: le ho- 
mard est une chair lourde. Le pecheur y touchera 
a peine; Priape aura certainement pour sa part 
les trois quarts au moins du homard. Et voila que 
le glouton et sacrilege pecheur avale la bete tout 
enticre a la barbe du dieu, ne lui laissant que l'en- 
veloppe. Quel cadeau! Comme slil avait fait un 
riche hommage a Priape, le goinfre dit qu'il ne 
lui demande pas beaucoup en echange, seulement 
de beaux coups de filet a l'avenir. 
Heureusement tous les invocateurs du dieu n'e- 
taient pas ingrats; on doit citer le jardinier La- 
mon qui, demandant pour ses arbres et pour lui 
la force et la sante, deposait aux pieds de Priape, 
entoures d'un frais feuillage, une grenade avec son
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.