Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415518
123 
HISTOIRE 
cache les deux mains, est plus fruste que le prece- 
dent, sans doute par un long enfouissement dont 
il porte encore des traces; mais une variante est a 
signaler. Enveloppe dans les plis de son manteau, 
le personnage ne tient pas a la main le volumen 
(voir la "figure page 127) : ce volumen, dans ces 
choses douteuses on ne saurait trop insister, peut 
mener les commentateurs a des decouvertes sur 
l'emploi quoccupait le personnage caricature. Ici, 
rien qu'une tete de rongeur sechappant des plis 
d'un vaste manteau. 
Est-ce un acteur? J len laisse la recherche a ceux 
qui voudront aborder Yenorme et difficile travail de 
l'histoire du theatre comique explique par les monu- 
ments antiques. 
Les naturalistes de Pantiquite furent frappes des 
analogies entre l'homme et l'animal. Les conformites 
de lignes physionomiques de l'homme et de certains 
animaux devaient faire rellechir Homere et Aristote, 
les poüles et les savants. 
Quel est llobservateur qui n'ait remarque la 
parente de llhomme et de la bete a unis par une 
estroite couture, n dit admirablement Monlaigne. 
Nous avons une secrete fleliance pour l'homme dont 
la figure se profile en museau de renard. Une face de 
bouledogue ne prouve pas habituellement la deli- 
catesse de lietre doue par la nature de cette confor- 
mation.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.