Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415291
lllSTOllä 
E 
En Grbcc, un proverbe disait dkm homme tülu 
qu'il l'emportait sur son äne; et une fable, 51 ce 
sujet, düpcignait un aine qu,il'ätait impossible de 
rcznettre dans le bon chemin, mC-mc en le tirant 
parla queue. Lassü de cet entütemcnl, Pfmier finis- 
sait par pousser lui-mümc son äne il Pabimc. Fable 
bien connue Llflloracc; Ut ille, dit-il, 
Ql 
li malc parm 
nom in rupes protusit asellum. 
C'est, cette fable (le l'aine allant au-rlevant du cro- 
codile, malgre les efforls de son COTIÜHCTCUP, dont 
on lrouve la reproduction in llerculanum. 
Le fragment de fresque de lläne et du crocodile, 
decouvcrt dans les fouilles de Ilegina, est conserve 
au musee de Naples. 
La fresque (Etait malheureusement fort degratltwe, 
et le temps, aussi destructeur que le crocodile, avait  
mange la tete de l'une. 
Peut-etre cette fresque est-elle du peintre 
dont Pline faisait un cas oxlreme, de Neala, qui 
ayant peint. la bataille navale entre les Perses et les 
lilgyptitäns, pour demontrer que l'action s'e!ait pas- 
see sur le Nil, laeignit un une buvant sur le rivage l 
et un crocodile qui lui tend uni piege.  
(le crocodile n'appartient pas a la Greee; par 
cette fresque, on voit l'alliance des fables grec- 
ques et romaines avec les traditions du pays des 
lltolemee.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.