Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415278
102 
HISTOIRE 
tour de Plconegraphie grecque, M. Viseonti, düätablir 
qulEsope avait une statue a Alhenes : a Jamais, 
a dit-il avec raison, les Atheniens n'eussent eleve 
a dans leur ville une statue a un homme contrefait; 
a c'est plus tard que, par suite de l'opinion genc- 
a ralement repandue que les bossus sont d'ordi- 
a naire gens d'esprit, on se representa ainsi l'auteur 
a de tant dhpologues populaires en Grece. n 
ll n'entre pas dans mon plan d'introduire des 
discussions etymologiques non plus que des ques- 
tions de race; je ne me sens pas de taille a lutter 
avec M. Zandsberger qui fait un Juif dlEsope, avec 
Welcker qui nie la tradition, avec M. Zündel qui 
tend a en faire un Egyptien. En archeologie, il est 
prudent de se retrancher dans la citadelle du doute. 
Pourtant des savantes discussions allemandes il 
resulte que PEgypte ancienne ayant eu le 1nono- 
pole de donner naissance a des esprits conteurs, 
Esope pourrait bienlprovenir (PEgyple. Uapelogue 
appartient plus particulierement au genie oriental, 
et les acteurs principaux des fables : singes, lions, 
paons, autruches, etaicnt, en effet, plus repandus 
en Orient qu'en Grece. 
Plus d'un conte et plus d'une fable, que nous m. 
gardons comme issus du sang gaulois, ont me 
transportes sur notre sol et rendus vivitiables 
comme les grains de ble qu'on trouve dans les 
pyramides. Les femmes et le secret de la Fontaine
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.