Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415168
HISTOIRE 
DE 
LA 
CARICATURE 
ANTIQUE. 
95 
a Une colonne, dit un commentateur italien, in- 
dique que le chemin est la voie publique; sur cette 
colonne est une horloge solaire telle que les anciens 
lkkx K 
 1; 
   
 Vlllf  
Pierre graväe (musäe de Florence). 
en plagaient sur les temples des dieux, dans le forum, 
sur la voie publique, dans les bainsfaux gymnases, 
aux ecoles. Pline dit que les Romains en tirerent 
l'origine des Grecs. Les colonnes telles que celle-ci 
ont servi plus tard, et chez nous aussi, ä etablir des 
fontaines dont l'eau tombe dans un bassin; on pose 
egalement une urne dessus. Sur ces colonnes elait 
quelquefois inscrit le nom de l'homme qui avait 
dedie l'horloge solaire au bien public.  Une curieuse 
Sardoine represente un papillon, symbole de la vie, 
pose sur le cadran solaire au haut de la colonne, et 
paraissant regarder les heures. n 
Ces gravures en pierres fines montrent le role que
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.