Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415135
90 
HISTOIRE 
a Tout me parait confirmer, dans ces compo- 
sitions bizarres, Pidee d'un amusement, d'un ca- 
price, d'une fantaisie de graveur. J'aime mieux 
expliquer ainsi ce sujet que de recourir a des alle- 
gories ou bien a des allusions critiques sur les gou- 
vernements; celles-ci ne satisferaient point les lecf 
teurs en proportion de la peine qu'elles m'auraient 
cofitiäe pour les imaginer. D'ailleurs, dans des ma- 
tieres aussi arbitraires, il est permis a tout le monde 
de se livrer a des idees particulieres. n 
Les gravures sur pierres, qui representent des 
animaux atteles a des chars, conduils le plus sou- 
vent par des insectes ou d'autres faibles animaux, 
n'offrent jusqu'ici aucune clarte. Un griffon con- 
duit par un perroquet indique, suivant un com- 
mentateur, l'image de Senequc dirigeant l'empe- 
reur Neron; suivant un autre, fempoisonneuse 
Locuste et Neron son complice. 
A propos de sujets identiques, M. Cesar Famin 
disait justement: 
a Il arrive souvent que les commentateurs s'e- 
puisent en conjectures pour decouvrir un sens ca- 
che qui n'etait pas dans l'intention des anciens. 
a Les artistes qui peignaient les fresques et les 
arabesques dans les triclinium et les boudoirs de 
Baia, de Pompeia, (Pllerculanum, s'abandonnaient 
a toute la folie de leurs caprices, a tout leur dever- 
gontlage didees. Ils ne songeaient qu'a satisfaire la
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.