Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1415018
78 
HISTOIRE 
deux chiens et un dromadaire, le premier chien avec 
un baton faisant l'office de cocher et le ilromadaire 
traine par un chien penaud. 
Ces sortes de caprices, plutot que caricatures, 
dans lesquels jouent un role les animaux, elaient 
frequents dans Panliquite. On en rencontre peints a 
fresque sur les murs, graves en creux sur des gem; 
mes, ou en relief sur des medailles. 
Une peinture trouvee en 1745 dans les fouilles 
ilillereulanum est le type de ces fantaisies encore 
inexpliquees. Les commentateurs niont pu decou- 
vrir le sens de cette allusion. a Je pense, dit le re- 
dacteur du livre Pittere mztiche cPErcoImio (Naples, 
1757), que cela peut etre une satire parlante, fai- 
sant allusion a quelque signe particulier, exprimant 
dans la figure du grillon et du perroquet le carac- 
tere de deux personnages, dont le premier avait de 
l'empire sur l'esprit du second. Cette satire a peut- 
etre aussi quelque rapport a leurs noms. n Expli- 
cations qui me semblent tomber devant la multi- 
plicite de ces sujets. 
Quelquefois cletait un animal fabuleux, (Enorme 
et portant. des ailes aux lianes, qui trainait une 
toute petite sauterelle, placee sur le haut d'un 
char (cette peinture se trouve au musee de 
Naples). Un erudit a voulu voir ici Stzncque di- 
rigeant l'empereur Nrfxron. Je laisse le champ 
libre aux defricheurs (Phypotheses, preferant don-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.