Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de la caricature antique
Person:
Champfleury
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1413602
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1414996
76 
HISTOIRE 
phranor la bataille de illantinee dans "le Ceramiqtle; 
et, dans cette peinture, Gryllus etait represente dans 
l'action de tuer Eparninondas. Les Mantineens, t1 
tous ces honneurs que je viens de rappeler, ajoute- 
rent encore celui de faire placer, dans un de leurs 
temples, une copie de la peinture ddluphranor; et 
pourtant, s'ils lui accordaient le prix de la valeur, 
ils lui conteslaient la mort (Plilpaminondas, qu'ils 
atlrihuaient ä un certain Machaerion. Certes, voilä 
un homme dont le nom est ä la fois assez ridicule 
pour preter ä rire aux sots, et assezilluslre pour 
tenter la veine comique d'un caricaturiste. Ce n'est 
pas dhujourdlhui que lion ose faire la charge des 
noms et des choses les plus dignes de respect. Il y 
aura bientot deux mille uns qullorace disait que 
a les peintres et les poetes avaient egalement le pou- 
a voir de tout faire entendre : 
a, . . . . Pictoribus atque poctisf 
Quidlihet audcndi sempcr fuit zequa potestas. 
I 
a Ils osaient tout parodier en effet, les dieux 
comme les heros, la vertu comme le vice : ne voit-on 
pas, sur des vases ou despierrcs gravees, des cari- 
catures qui ridiculisent aussi bien la piefte filiale 
d'Enee que Padullere meurtrier de Clytemnestre, la 
naissance de hlinervc et la mort du Sphinx? Je crois 
donc, pour revenir il notre texte de Pline, quiAnli-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.