Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Essai sur le symbolisme architectural des églises
Person:
Saint-Jean, Godard
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1228666
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1229345
60 
SU R 
SYMBO LISME 
ARCHITECTIIR AI. 
1.21 Dedicace du lemple esl Pelnbleme de l'uni0n nupliale 
de Jesus-(llnrist eL de Peglise. Apres (Fimposauts prelxnratifs , 
Feveque rcpresentant Notre-Seignenr , benit l'eau ä Facriuan, 
et asperge trois fois Pexterieur de Pedifice  Avant d'elzre 
consacre, il estPimage de 1a gentilite plongee dans les äbaisses 
tenC-bres de Vidolätrie. (Jette premiere aspersion [igure le hap- 
tölne que l'on confere au nom de la Trinite , et par lequel I0 
(lhrist a voulu regenerer tous lcs peuples. (Iependant douze 
eiergcs brülent ä Pinterieur, devant douze croix peintes sur 
Ies murailles. Ce sont lcs douze apötres disperses parmi les 
nations aveugles , afin de les convertir par la lumiere de la fni 
et le feu de la charite. 
Le peuple est sorti de Pöglise; il n'y reste que le diacre , 
Symbole du fort arme qui gnrde son domicile  Un plus 
fort que lui le chasse et distribue ses depouilles. Lc demon 
rögnait sur le monde ancien. Le Christ est venu; il a ecrasü 
1a töte du serpent , et (lonne Pempire ä Peglise. Voici donc 
Feveque s'appr0cha11t de 1a porte fennee. Trois fois il 1a 
frappe de sa crosse; car le pouvoir du Christ enlbrasse lo 
(Ziel , 1a terrc et les enfers. Elle. s'0uvre enün et il entre cn 
disant : peu: huic domui , parce que le Sauveur entrant dans 
le mondc lui apportail; la paiic et le reconciliait aveela Trinite. 
Le pontife se prosterne et prie eomme Jesus au jardin des 
oliviers. I1 ne salue poinl. Vassislance par le Dominus 1:0- 
biscum; elle n'en sera digne (pfapres 1a purification. Pour 
Vobtenir de 1a clemence de Dieu , elle doit le suppliel- avev 
Jesus-Chrisl. Le ministre l'y invite : Flectamus genua.  
Uu pied de son bäton pastoral , lYrveqlle trace , dans la can- 
dre, sur Ie pave , PaIphabeI grec et Talphabel latin : 
(i) Je m! fais pas snrupule (In suivre parfnis l'ordre des mysliquvs 
franqais du mnyouu-{ngo Iorsqmfil lfvsl pas cnnfnrme am rubriques du 
{unnlilicnl (Plirhain VHI. On en nnmjoil In ruisou.  
(2) Lur. X. 21.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.