Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Essai sur le symbolisme architectural des églises
Person:
Saint-Jean, Godard
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1228666
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1228809
SUR 
SYMBOI 
ÄSMI 
ARCHVFEC 
"URAL 
leurs , une Sorte (Paversion pour les Kidees mystiques g uue 
zmlipathie qui perle 21 les möpriser et möme Z1 les nier. 
(Iependant elles soul. vraies et belles , et, d'un ordre si 
eleve que Pesprit, pour les saisir, ne äincline pas, mais 
monte ä ses conceptions les plus hautes. 
Dans le sens le plus large, un Symbole esl 1m signe 
qui rappclle une idöe ou un fait. On distiugue le Symbole 
naturel et celui de convention. Le premier repose sur le seul 
phenomene psychologique de Fassocialiou des idees : uinsi In 
fumäe rävele naturellement Pidee de feu. On peut dire , en 
ce sens , u que tout objel, Loute idee , est jusqu?! un certaiu 
point un Symbole. 'l'out'e idee que nous saisissons exeite elfec- 
tivement en nous maß de ce qu'elle est , et Pidäe d'une 
aulre cbose encore qui n'est pas elle. Tout objet que nous 
voyons uous donnc Fidee de ce qu'il parait, plus Fidee (l'au- 
tres objets que nousue voyous pas  w Mais le synlbolc arti- 
llciel n'a pas uue cnnuexion nücessaire avee son objet; essen- 
Liellement equivoque, il est fonde sur desdoetrines parti- 
culieres , et pour le colnprendre , il faut une initiatiun preu- 
lable. S011 langage mysterieux so fait alors entcndrc ä Finne , 
par les PCSSGIUlJlIIUCGS des objets visibles avec les choses invi- 
sibles sur lesquelles il attire notre pensee. 
ll ne s'agit ici que du symbolisme urtiliciel  Avaul (h; 
lkätndier daus Farcllileclure chrelienne, nous examiuerons en 
gäuäral quelle est sa valeur. Est-il convenable (Pexposel- ce 
qui est en sni pur et sainl , an moyen de Signes mäprisables 
(4) Joulfroy, CnursWEslIuätique , 48'. Iegon. 
(2) Nous lfignnrons pas commcnt 1a philosophic allemnnde etles lhüo- 
logiens quli comhnttent In mylhisme d'Ouh-c-Rhin , (mt rläterminö les 
(lillkärentes cspüces de symboles. Mais je peux ölre clnir snns ddefiuuir 
Pallögoric , l'image, le mythc , male. D'uillcurs , parmi ces mols, il m1 
vst qne nous lfemplnierons pns , cl d'autres quo nous devons rom- 
premlrc (xmnmv I0 mnyeli-älgv.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.