Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Essai sur le symbolisme architectural des églises
Person:
Saint-Jean, Godard
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1228666
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1229245
50 
SUB 
LE 
SYMBOLISME 
ABCI-IITECTUBAI. 
Iuil lorsque les conciles d'Aix et de Toulouse iuaugurürent Ccs 
lueubles en Hauee  
Au bain sacre du sang de Jesus-Christ, Päme a revetu de 
nouveau la rohe dinuocence ; alurs son (levoir est de ne plus 
fail'ir el d'entrer en communieation avec la vörild increee. 
Le verhe se revele et Pillulnine dhnseignexuents qui ouvreul. 
Vogil spiritualisö de Yintclligence aux mysteres de la gräce. 
C'est pourquoi , dans le templc , plus avant que le baptistüre, 
se (lrcsse le Jube, la chaire evangelique de laquelle se repand 
la semence de 1a parole divine. Les stupides aunbonoclastes 
ont renverse d'un seul coup d'admh'ables creations de l'a1'l et 
les sylnboles qui en dependaient. Pour tous Ies lnystiqlles , 
grecs et latins , le Jube , c'est 1a luontagnc 011 1a sagesse in- 
finie annongait aux [Jeuples les voies du salut. I1 domine in 
Vinterieur de Peglise , parce que Fevangile (ZOIIIIIIiIIIdU 31 Fäme 
uvec une souveraine autorite, et lui preche une (loctrine su- 
perieure 21 toute doctrine llllIllilillß  Messire Gilbert Gri- 
lnaud ajoute que Pambon est eleve u pour signiüer conune il 
faut elever nos änles et nos pensees , pour bien ouir Pevau- 
gile ; ou que sa lecture doit nous faire munter in Dieu , en 
surnlontant le (lesordre de nos sentiments et de nos passions 
terrestres  u La chairc in prC-cher introduite in Papparition 
des ordres mendizunts est , depuis lc XVll". siöcle , heritiere 
de ces signilications. [Elle doit se placer au midi par la raison 
que le (liacre chaute Püvangile en rcgardant le nord  Ici 
eneore nous avons rompu avee le mysticislne. 
(4) En 1585 et en 4550. 
'l'hiers les stigmalise ainsi. Disserl. surlcs Jubäs. 111-12, Paris 1688. 
(2) Simäou de Thess. ap. Goar. Euch. grmc. Paris 47117, p. 19. In 
ord. sacri min. notae. Gavantus. Thesaurus etc. , t. 4 , p. 2, til. 6 , etc. 
(3) La lilurgie sacräe, lom. 2 , p. 15. Paris 4686. 
(Z1) Le diable a dit : Ponam sedem menm ab aquilonewt Järcänlie nous 
en prüvienlt: ab aquiloxle pandetur omnc malum super habitatores terrm-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.