Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Essai sur le symbolisme architectural des églises
Person:
Saint-Jean, Godard
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1228666
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1229237
DES 
EGLISES. 
SEPL (legres. On y descendait par quatre; on y montait par 
trois : Fans origo omnium graziarum est, dit saint Isidore de 
Seville , cujus septeon gfadus sunz ; zres in descensu propter 
m'a quibus renuntzhmus  tres in ascensu propter m'a quaz 
conficemur; septimus verö qui et quartus , simihk Filio ho- 
minis , extinguens fornacem , stabilitamentum pedum , fun- 
damentum aquw   
Le baptistere doit ötre , et il est communement au bas- 
cöte nord , ä l'Occident. D. Martene et Catalani citent plu- 
sieurs [xassages de Peres, grecs et latins , desquels ou peut 
arguer que cette circonstanee n'est pas iudiflörente  
A peine l'homme a-t-il retrouvä le signe (Yenfant de Dieu , 
que le malin esprit lui en ravit la beaute. Pour la recouwer. 
il faut qu'il se prosterne au tribunal de la laeniteuce, autre 
appareil de la vie purgative. Le confessionnal, par consöquent, 
devrait se rapprocher du portail autant que possible, an lieu 
de se cacher dans les angles des transepts et des chapelles 
autour du chuaur. On satisferait mieux aux regles mystiques et 
aux Canons qui ordonnent de confesser en [Yzglise ä la vue de 
lout le monde. 
Du reste nous lfinvoquons pas Yexemple des siecles hiera- 
tiques. Les plus anlciens" confessionnaux connus sont ceux que 
M. Didron signale am: bas-coläs de Notre-Dame, ä Nurem- 
berg, et qu'il attribue siuon au XIV". siecle, du moins au 
commencemexxt du XV".  Lc sixieme concile de Paris et 
celui de Salisbury eu 1229 , parlent seulement du voile qui 
separait la penitente du confesseur, et le XVI". siecle s'ecou- 
De div. olf. De sabb. 
(i) Lib. 2. De 01T. c. 2h.  Alhinus Flaccus. De div. olf. D: 
sanc. Paschaa. 
(2) Calalani. Bit. rom. comment. illust. Patavii. 4760. Tom. 
98.-D. Marläne. De ant. eccl. rit. lib. i. 
.3) Ann. arch. tom. 4.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.